logo design

Neues von Illustrator Ian David Marsden – Herbst 2017 Newsletter

 

Darf ich Ihnen auch meinen Newsletter senden?
(ca 4 x Jährlich)

* obligatorisch





Vorhergehende Newsletter ansehen

 


Mit grosser Freude schreibe ich diese neue Ausgabe meines persönlichen Zeichner-Newsletters.

Ich habe mein on-line Portfolio komplett überarbeitet und alle Kategorien enthalten neue und aktuelle Illustrationen, Cartoons, Designs und Animationen/Videos welche ich für diverse Kunden gestalten durfte.

Link: www.marsdenillustration.com

Einige Neukunden:

All Stars Project, Carlos Dias, Drägerwerk AG, Executive Learning Systems, Jay Abraham Strategy Institute, Max Curious (NYC), Mycotrition GmbH

Anbei eine kleine Auswahl zur Ansicht.


Für jede Kategorie gibt es ein Titelbild welches durch Anklicken eine Galerie der jeweiligen Stile und Anwendungen öffnet.

 

Mein persönliches Skizzenbuch
 

Comics und Cartoons!
 

Klare, Saubere Business Illustrationen


 

Editorielle Zeitungsillustration für die NZZ am Sonntag / April 2017
 

Whiteboard Explainer Videos und Motion Graphics
 

Logos, Signete, Maskottchen, Etiketten


 

Karikaturen ab Foto (kein Live-Zeichnen)

Ein Klick auf meine Visitenkarte öffnet ein Mail-Fenster
ian@marsdenillustration.com
Direkt auf mein iPhone +33 (0)6 42 49 82 11

PS: Die Instagram Freunde unter euch lade ich herzlich ein,
mich dort zu besuchen.


 

 

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Read more →

Interview with artist, designer and illustrator Ian David Marsden – Contacts Magazine (MENSA)

Interview with artist, designer and illustrator Ian David Marsden – Contacts Magazine (MENSA)
(En Francais)


J’ai toujours dessiné

Download Interview as PDF / Telecharger article comme fichier de PDF
Marsden-Contacts-Interview-PDF

Interview dans CONTACTS No. #253 (Automne 2016)
Publication Interne de MENSA France
http://www.mensa-france.org/

Rencontre avec Ian David Marsden,
créateur du logo de l’IBD 2017* qui se tiendra à Nice du 4 au 8 octobre 2017.

* L’IBD (International Board of Directors) est la réunion annuelle de la direction de Mensa international (cinq représentants élus) et des Présidents des 31 Mensa nationales. Il s’agit d’une réunion de travail de quatre jours durant lesquels les grandes orientations futures de Mensa sont discutées et votées. C’est également l’occasion d’un grand rassemblement de tous les Mensans du monde entier qui souhaitent s’associer à l’événement à travers un programme parallèle d’activités et la rencontre des “délégués” lors d’événements prestigieux comme la soirée de lancement de l’événement (ice breaker), le diner de gala, ou la soirée de clôture (Helsinky party).

Le choix du logo de l’IBD 2017 s’est fait sur concours que tu as gagné. Quelle a été ta réaction ?

J’ai été très heureux et très agréablement surpris pour être honnête. Surpris, parce que même si je suis un professionnel chevronné, le logo que je proposais était un peu insouciant et même humoristique. Par expérience, je savais que ce genre de logo n’était pas d’emblée choisi pour des événements plutôt « sérieux » comme l’IBD. Et puis, il y a une petite histoire drôle : dans le croquis initial, le petit bonhomme tenait un verre de vin rouge dans sa main gauche. Cela a finalement été retiré afin de ne pas offenser les visiteurs étrangers ou les gens qui voient l’alcool comme une chose n’ayant pas sa place dans les affichages publics.

Tu es dessinateur, illustrateur humoristique et designer. Quel a été ton parcours ? 

J’ai toujours dessiné même tout petit. Mes parents m’ont acheté du papier et des crayons et bien sûr aussi un tas de BD au lieu des ballons de football ou autres jouets qui pourraient paraître plus habituel sur une liste de souhaits de petit garçon. À l’école primaire, j’ai écrit et dessiné un petit journal que j’ai vendu pour augmenter mon argent de poche. À l’âge de 15 ans, j’ai commencé à envoyer des dessins de cartoons aux journaux et magazines, et à l’âge de 16 ans, plusieurs d’entre eux ont été acceptés et achetés par le Nebelspalter, une revue suisse satirique très renommée (le plus ancien journal satirique d’Europe qui compte plus de 115 ans de publication). J’ai travaillé comme dessinateur tout en suivant une formation de graphiste. À l’âge de 18 ans, j’avais mon propre atelier dans le vieux quartier de Zurich. Je publiais régulièrement des dessins dans les grands journaux et magazines suisses et j’ai même écrit et dessiné, avec mes propres personnages, un segment d’une émission pour enfants de la télévision suisse. Des illustrations publicitaires et des bandes dessinées imprimées sur des canettes de Coca Cola ont suivi. À l’âge de 21 ans, je suis retourné à New York, ma ville natale, pour essayer de vendre des dessins au New Yorker et au fameux Mad Magazine, les deux magazines qui publient tant de mes idoles de dessinateurs. J’ai effectivement atteint ces deux objectifs de vie, mais seulement 10 ans plus tard, alors que je vivais à Santa Monica, en Californie. À 30 ans, j’ai repris des études d’animation (traditional animation and computer animation – 2D et 3D) à la célèbre Académie of Entertainment Technology, Santa Monica College. J’y ai aussi suivi une formation assez avancée dans les graphiques numériques. C’était l’époque où les graphiques numériques commençaient à atteindre un niveau suffisamment intéressant pour faire évoluer l’industrie.

Certaines de tes créations sont connues…

Oui, c’est vrai que dans mes 30 ans d’activité comme dessinateur et illustrateur/designer, il m’est arrivé de faire diverses choses qui sont sorties un peu de la norme. Ce qui me donne une sorte de légère notoriété un peu spéciale peut-être, en particulier parmi la foule numérique/technologie moderne, est que j’ai été le tout premier artiste à avoir dessiné pendant à peu près un an les Google Doodles, ces petits dessins qui se déroulent autour du logo Google. Après cela, j’ai aussi fait la conception et le design de la mascotte officielle du Championnat du monde de ski alpin FIS 2003 à St Moritz. J’ai aussi conçu des logos et couvertures pour La Toya Jackson, ce qui m’a permis de rencontrer toute sa famille, Michael Jackson inclus. J’ai été invité au ranch Neverland, mes petites filles ont tourné sur quelques-uns des manèges que Michael avait là-bas pour son amusement, et nous avons regardé un film dans son cinéma privé, nous trois, tous seuls. Comme je l’ai dit tout à l’heure, j’ai fait des BD qui ont été imprimées sur des canettes de Coca Cola, j’ai fait une série d’objets de design signés MARSDEN qui sont distribués par la célèbre maison de verrerie allemande Ritzenhoff …. bon… est-ce que ça suffit ? C’est assez connu tout ça ? (rires)

Parle-nous de ton aventure avec Google

C’était en 1999 et 2000. Google était encore une entreprise en croissance et personne ne savait qu’elle deviendrait le colosse qu’elle est aujourd’hui. Google m’a contacté sur la recommandation d’un collègue qui m’avait proposé comme candidat intéressant. Ils ont aimé mes échantillons et c’était parti. On a commencé avec le gag d’un poisson d’avril. Puis j’ai fait toute une série de dessins pendant un an et demi. Celui qui a été vraiment un grand succès et dont les gens se souviennent, c’est le petit kangourou de ma création qui faisait du sport autour du logo Google chaque jour pendant les Jeux olympiques d’été de Sydney en l’an 2000.

À cette époque, Google était tellement satisfait de mon travail et de mes idées qu’ils m’ont offert de venir travailler pour eux en tant que principal google designer. Pour cela, je devais déménager de Santa Monica à la Silicon Valley. Mais, je venais de commencer mes études d’animation à l’AET, j’avais une fille de 2 ans et la seconde en route et j’ai pensé qu’il était plus sûr de poursuivre ma carrière de dessinateur et d’illustrateur dans l’édition et les dessins animés de la télévision et du cinéma à Los Angeles. De plus, j’aimais vraiment beaucoup notre appartement situé à quelques centaines de mètres de la mer, nos promenades au pied de Santa Monica et sur la plage de Venice Beach. Je ne me voyais pas du tout dans la Silicone Valley en poste salarié dans une entreprise tech. J’avoue que je n’avais pas tout à fait vu ou compris le potentiel qu’il y avait à travailler pour un moteur de recherche sur Internet. Une décision qui probablement m’a coûté quelques dizaines de millions de dollars. On ne sait pas. Être Mensan ne veut pas dire qu’on ne peut pas être con aussi ! Mais je ne regrette rien et j’ai fait beaucoup d’autres choses amusantes et intéressantes après. Mais sans les dizaines de millions cependant !

Tu travailles en libéral ?

Un travail comme le mien n’existe pas vraiment sous le statut d’employé. Aussi, je travaille chez moi, dans un petit village entouré de vignes du sud de la France. Je fais mes propres heures, aucun patron ne regarde par-dessus mon épaule (je regarde mes propres épaules en fait !). J’ai la porte ouverte pour mes filles (maintenant il y en a trois, on a ajouté une petite qui est née à Montpellier.) C’est le bonheur, non ? Il est vrai que je ne sais pas encore sur quels projets je vais travailler dans trois mois ou dans un an, mais ça aussi c’est très excitant et rafraîchissant. Et j’ai pas mal de clients réguliers qui reviennent régulièrement pour m’embaucher. Ce n’est donc pas totalement kamikaze, ce que je fais !

Que conseillerais-tu aux personnes qui sont attirées par ce métier ?

Je leur conseillerais de ne pas perdre espoir, de ne jamais prendre un rejet à cœur et de rester fidèle à elles-mêmes. Essayer de vendre ses œuvres d’art peut donner l’impression de vendre un morceau de soi-même. Le rejet peut piquer doublement, car tout cela semble très personnel. Cela n’est jamais facile. Faites simplement votre truc.

Comment as-tu connu Mensa ?

À la fin des années 80 à New York, j’ai acheté un tas de livres de poche Mensa avec des quiz et autres énigmes (par Abby F. Salny, je crois). J’aimais les faire, ils semblaient logiques et la plupart du temps assez faciles. J’ai toujours aimé l’esprit des problèmes ludiques, les mystères de Sherlock Holmes et les romans policiers en général. En faisant des recherches, j’ai découvert où les gens de Mensa organisaient leur prochain test et je m’y suis inscrit. Je suis allé un samedi matin après une nuit très lourde et inattendue (une nuit blanche bien arrosée – j’avais 22 ans et j’étais célibataire à New York). De façon étonnante j’ai réussi le test malgré mon mal aux cheveux et voilà ! On y est toujours, 25 ans plus tard ! D’abord je suis entré à New York Mensa, puis à Mensa Suisse, puis à GLAAM (Greater Los Angeles Area Mensa) et finalement à Mensa France.

As-tu une dernière chose à dire ?

Merci de m’accorder cette interview et surtout merci d’avoir choisi mon logo pour l’IBD !

Si vous voulez voir mes dessins, vous pouvez visiter :
Mon propre site : http://marsdenillustration.com
Mon instagram : https://www.instagram.com/marsdenillustration/
Ma page artiste Facebook : https://www.facebook.com/IanDavidMarsden/
Ma chaine YouTube (avec de nombreuses vidéos où on me voit dessiner) : http://www.youtube.com/c/IanDavidMarsden 

Et j’espère qu’on va se voir pour un apéritif à Nice !

Propos recueillis par Claude Gillot-Schappler

Read more →

Do you Love French Linen?

Do you Love French Linen? 

Wonderful French Linen products from the south of France.
I just had the pleasure of being of some assistance with my design skills to my lovely wife Sheryl, helping her put together her logo and amazing new website for her wonderful new French Linen shop called “Love French Linen”

Love French Linen linen products from the south of France

If you love sustainable und eco friendly high-quality french linen then I can only recommend that you visit the site which went live a few days ago, and recommend it to your friends. There is also a Facebook page you can like and a blog also published by Sheryl with news about Linen but also France and other bio and eco related posts.

Natural sophistication.

Linen fabric and products, sustainably grown and processed in Europe, and handsewn in our small studio in the south of France.
Traceable. Environmentally friendly. Traditional expertise and quality.

 Monogramming, made to order sizes, and custom made items!
 E-mail us your requirements and we will be delighted to make your items for you.

The link is the same as the name of the shop: http://lovefrenchlinen.com

There are products for the bedroom ranging from linen pillow slips, linen duvet covers and sheets, for the bathroom you have honeycomb linen bath towels and makeup and laundry bags, in the kitchen you have towels, aprons, pinafores for adults and children, wine and bread carriers and bags, for the dining room you can find lovely linen napkins, tablecloths and table runners and place mats. Monogramming is available and many of the items are available in a wide variety of colors. See the color and fabric chart below.

So please enjoy the world of Love French Linen. 😊

French Linen color and fabric chart

Read more →

Aktuelle News von Illustrator und Cartoonisten Ian David Marsden

Sehr geehrte(r) Besucher(in) meines Blogs, 2016 hat bei mir auf eine sehr aktive, positive und dynamische Weise begonnen.
Veröffentlichungen / Verlage Eine für mich persönlich ganz tolle Neuigkeit ist dass mein Graphic Novel Projekt, an dem ich seit einigen Monaten zeichne, nun angenommen worden ist und seit letzter Woche von einer renommierten New Yorker Literaragentur vertreten wird. Ich freue mich schon darauf, mehr über das Projekt verraten zu können. Im Moment muss ich es bei diesem kleinen Teaser belassen.
Objekt Design / Lizenzen Die Firma RITZENHOFF wird der Öffentlichkeit an der Ambiente Messe in Frankfurt (12.2. – 16.2. 2016) zwei neue Designobjekte von mir vorstellen. Es handelt sich um zwei Cappuccino Tassen & Untertassen, welche ich hier leider noch nicht zeigen darf – eben, wegen Weltpremiere oben. 🍾😉 Die Cappuccino Sets werden ab Mai 2016 international im Handel und auch im Ritzenhoff Online Shop erhältlich sein. LINK ZU WEITEREN MARSDEN DESIGNS
Neue Projekte Es kommt regelmässig vor, dass ich als Designer und Illustrator an Projekten arbeite, wo ich vertraglich zu höchster Diskretion verpflichtet bin. Dies bedeutet, dass ich oft die fertigen Arbeiten ohne Freigabe nicht in meinem Portfolio oder Blog / Newsletter vorzeigen darf und selbst über die Produktion selber schweigen muss. Ich möchte mich aber an dieser Stelle ganz generell bedanken, dass ich über die letzten Monate für diese tollen neuen Kunden kreativ sein durfte. Grosses Dankeschön an alle Beteiligten Teams. 
Logo Design Mensa, der weltweite Verein für hochbegabte Menschen (High IQ Society) hat für 2017 Nizza in Frankreich als Gastgeber für ihr International Board of Director’s meeting (IBD) erkoren. Aus einer Auswahl von Designlösungen wurde mein Design als offizielles Logo und Corporate Identity für den Event gewählt. (Logo Horizontal / Landscape hier abgebildet.)
Design des neuen Logo für WO Magnetische Wasserentkalkung-Systeme (Frankreich)
Sympathiefiguren / Character Design Eine Abteilung der Universität Bern hat mich schon vor einiger Zeit damit beauftragt eine Serie von Bären-Figuren zu entwickeln, mit Schwerpunkt dass sie auch Kinder ansprechen sollen. Im Januar durfte ich die kleine Bärenfamilie um ein neues Mitglied erweitern.
Eine weitere Figurenwicklung welche sehr Spass gemacht hat, war die Modernisierung des existierenden “Pfiffikus” für die “Si“ das Fachmagazin für SHK-Unternehmer. Ich durfte bereits schon diverse Posen und Varianten zeichnen. Diese werden jeweils als 100% Vektor Dateien in Adobe Illustrator gestaltet, welche ohne Pixel Auflösung rauf und runterskaliert werden können.
Etiketten / Verpackung Ich arbeite aktuell an einer Serie Etiketten Designs für hochwertige Französische Olivenöle und Essige. Hier ein Schulterblick auf eine nicht verwendeten Skizze.
Freie Arbeiten In meiner Freizeit und wenn ich mal in einer Projektphase eine kleine Pause einlege (Ja, auch ich mache Pausen. 😀) entspanne ich mich gerne mit kleinen Spielereien (Kritzeleien?) in meinen Skizzenbüchern, oder auf losen Blättern die in meinem Atelier herumliegen oder auch auf Tischtüchern oder Servietten… egal. Einige dieser Doodles schaffen es dann auch auf meine Facebook Seite oder meine anderen Social Media (ein weiterer Zeitvertreib). Falls Sie mich dort besuchen möchten, finden Sie die Links am Ende dieses Mails.
Hier packe ich gerade ein persönliches Projekt aus, welches frisch vom Drucker geliefert wurde. Eine moderne Interpretation eines Mond-Symbols, auf Leinwand (80cm x 60cm) gedruckt.
Druck / Print Im Januar habe ich meine Belegexemplare der Digades Dfreeeze App Broschüre mit meinem mehrseitigen Comic erhalten. Ich bin mit dem Resultat sehr zufrieden. Dfreeeze ist übrigens eine tolle Sache. Eine Fernsteuerung der Auto-Standheizung per App. Sie können sich die Broschüre hier ansehen: LINK
Für meinen sehr guten Kunden Sanafort durfte ich diverse Print Assets wie Preislisten und Konditionen gestalten. Dies beinhaltete auch Bildkorrekturen und Retuschen in Photoshop sowie Grafik, Designelemente und kleine Spotillustrationen. http://www.sanafort.ch
Video / YouTube Im neuesten Video auf meinem YouTube Kanal kann man mir folgen, wie ich das kleine Vögelchen im Header dieses Newsletter zeichne. Ich hoffe das Video macht Ihnen Spass. LINK
Ich hoffe das eine oder andere Update hat Sie interessiert. Ich bedanke mich herzlich für Ihr Interesse. Mehr zu meiner Person und meinen Zeichnungen und Designs gibt es auf meiner Homepage: www.marsdenillustration.com

Sie können mich jederzeit direkt erreichen: +33 6 42 49 82 11
e-mail: ian@marsdenillustration.com

Möchten Sie gerne über meine neuesten Illustrationen und Projekte informiert werden? Ich versende zirka viermal im Jahr eine E-mail mit Neuigkeiten und neuen Projekten. Hier können Sie meinen Newsletter abonnieren: http://eepurl.com/bFSTF9

Newsletter abonnieren

Facebook
Facebook

LinkedIn
LinkedIn

Homepage
Homepage

E-mail
E-mail

Social Media Links oben können angeklickt werden. Sind wir eigentlich schon auf LinkedIn miteinander verbunden? Falls nicht, würde ich mich sehr freuen in den Kreis Ihrer Verbindungen aufgenommen zu werden. https://www.linkedin.com/in/idmarsden

Read more →